Hawaii Five-0 (2010)

hawaii, five 0, CBS, McGarrett, 5-0

Action / Policier / Drame

Format : 42 min

Saisons : 3 diffusées – 4ème en cours de diffusion aux USA

Chaînes : CBS (US) / M6 (France)

Créateur : Peter M. Lenkov

Producteurs : Alex Kurtzman et Roberto Orci

Avec : Alex O’Loughlin, Scott Caan, Daniel Dae Kim et Grace Park

Site officiel : CBS

« Aloha Kakahiaka » (oui on parle hawaïen !)

Dans la famille grandissante des reboots de série, il y en a une dont nous voulions te parler depuis quelques temps. Hawaii Five-0 est la franchise recréée de Hawaï Police d’État, série éponyme qui officia de 68 à 1980 soit 12 saisons également sur CBS. Le projet fût initié par Peter Lenkov, scénariste et producteur émérite qui a travaillé sur moults projets TV et ciné. Pour cela, il s’est associé à Alex Kurtzman et Roberto Orci qui viennent de la team du génial J.J Abrams. Ils ont notamment bossé sur le lancement de Fringe et le reboot de la franchise Star Trek au cinéma. Vu le succès de ce dernier en salles obscures, pas étonnant que l’on ait fait appel à eux pour rebooter cette série à succès.

Mais avec ces mecs, un reboot veut dire qu’on reprend tout depuis le début et qu’on y apporte sa « patte » tout en conservant les fondamentaux. Donc, il fallait tout revoir en commençant par les persos et la formation originale de la team. On ne va pas te lister les différences entre la version de 68 et l’actuelle mais plutôt faire un focus sur les nouveaux apports de cette version 2.0.

La série nous emmène au pays merveilleux de l’archipel d’Hawaï, cadre paradisiaque qui se dresse au beau milieu du pacifique et qui est depuis 1959 le 50éme État américain. Le titre propose donc un double jeu de mot avec le Five-0 ou 5-0 (pour 50éme État et aussi terme d’argot urbain pour désigner les flics aux US). Ainsi, on découvre le Lt Steven J. « Steve » McGarrett, ex-Navy Seal, qui est contacté par le gouverneur d’Hawaï, Pat Jameson, cherchant a créer une unité d’élite au sein du HPD (Hawaï Police Department) afin de traquer les criminels les plus dangereux ainsi que des terroristes internationaux qui ont pris l’habitude de passer par l’île pour régler leurs affaires. Jameson choisit McGarrett pour ses compétences évidentes mais surtout car il était proche de son défunt père, lui aussi flic sur l’île. McGarrett doit commencer à recruter et va se prendre le bec avec un flic tout fraîchement arrivé de New York, avec un caractère très taquin et belliqueux, le Détective Daniel « Danny/Danno » Williams. Ce dernier a été transféré dur l’île afin de suivre sa fille, venue vivre avec sa mère, dont il vient de divorcer.

hawaii, 5-0, McGarrett, CBS            hawaii, Five-0, casting, CBS, O'loughlin

Williams est un perso haut en verve car en sa qualité de new-yorkais pur souche, il déteste être sur une île au milieu de l’océan et a du mal avec toute la culture de cocktail, de surf de plages et de vahinés qu’il trouve tellement lourd ! McGarrett ne s’arrête pas là sur le recrutement. Il va ensuite trouver le protégé de son père, Chin Ho Kelly, natif de l’ile et ayant quitté les forces de police locales après s’être fait injustement accusé de corruption dans une précédente affaire. Ce dernier fini par accepter de rejoindre McGarrett pour laver son honneur et celui de sa famille dont la plupart des membres sont policiers. Ce dernier va suggérer à McGarrett de recruter aussi sa cousine Kono Kalakaua, encore jeune cadette officier mais avec un caractère bien trempé et un goût hautement prononcé pour la baston.

Son équipe à peine constituée, McGarrett se trouve chargé d’aller checker un crime commis la veille et dont le principal suspect est un criminel extrêmement dangereux et possiblement sur l’île – le glacial Wo Fat. La suite de l’épisode fixera l’un des principaux arcs narratifs qui deviendra l’un des fils rouges des saisons suivantes avec un lien possible entre Wo Fat et la mort du père de McGarrett.

5-0 HQ, CBS, Ho Kelly, Grace PArk, Hawaii

Mahalo ou pas ? (on dit merci ou pas?)

Évidemment !!!  Le show est un véritable succès pour une foultitude de raisons dont voici un florilège.

On commence par l’esthétisme du programme (si cher aux cœurs de Kurtzman et Orci) qui a fait un boulot superbe en modernisant le show aussi bien pour les aspects matériels (bureaux, moyens tech, etc) qu’avec les sublimes décors naturels d’Hawaï. Ensuite, il y a le casting qui n’aurait pu être mieux. Prendre l’australien O’Loughlin, beau gosse ultime et gros sportif, est juste parfait pour interpréter un navy seal impulsif qui n’hésite pas à prendre des risques inconsidérés pour arrêter des bad guys. Ensuite, Scoot Caan (fils de James Caan pour le rappel) qui campe brillamment un Daniel Williams qui sait faire son relou sans l’être pour nous avec un naturel improbable mais il est aussi présent pour l’action et aider son poto.

On se réjouit aussi de profiter à nouveau des 2 autres excellents membres du casting :  Daniel Dae Kim (Jin dans LOST) en Chin Ho Kelly et Grace Park (Boomer dans Battlestar Galactica) pour Kono Kalakaua.

hawaii, Five-0, 5-0, CBS, police    hawaii, Five-0, hawaii, O'haua, CBS

Ce quatuor à l’alchimie incroyable, galvanise des personnages aussi différents que complémentaires là où la faille de l’un est la force de l’autre. De plus, ils ont chacun leur propre spécialité donc leur propre intérêt pour le téléspectateur.  McGarrett est la pour l’action, Ho Kelly pour la maîtrise des technologies, Williams pour les interrogatoires tendus et Kono pour ses capacités d’infiltration et ses nombreux informateurs sur l’île. Également, on apprécie que la production eût l’ingénieuse idée de vite mettre en place des gimmicks pour fidéliser le public comme les sempiternelles joutes verbales entre McGarrett et Williams, et aussi le fait que Williams ait une caisse de ouf que McGarrett conduit tout le temps ou encore quand Kono et Chin se moquent à répétition du côté  non insulaire de Williams.

Assurément, le succès ne tient pas qu’à cela car sans une richesse scénaristique sans cesse renouvelée, on se serait vite lassé. Ainsi, la variété des enquêtes proposées, des meurtres, des situations ubuesques au possible, les profils très recherchés des criminels apportent un flot constant de nouveautés et de fraîcheur, induisant qu’aucun épisode ne se ressemble, chose rare pour une série policière.

De plus, la production est maligne car pour assurer des promos régulières, ils invitent beaucoup de guests de renom à chaque saison comme des acteurs de la série de 68 ou encore des célébrités n’ayant rien à voir avec cet univers comme P. Diddy. Dernière trouvaille de la prod pour faire kiffer le public : Demander aux fans via les réseaux sociaux de soumettre leurs idées de scénario pour un épisode et leur laisser le choix de voter entre 3 issues possibles… Pas mal, non ?!

Les 3 premières saisons déjà diffusées sur CBS ne faiblissent pas en termes d’audience et la 4ème qui est en cours poursuit sur le même chemin, chose dont on se réjouit ;-))

Tu remettras du monoï pour :

Lost, Justified, Banshee

Trailer :