Odysseus

odysseus, ulysse, odyssée, arte, logo

Oyé Internaute,

Nous t’en parlions hier comme l’une des nouvelles séries à suivre et nous avons fait nos devoirs en regardant les 1ers épisodes pour te faire part de nos impressions.

Tout d’abord, notons qu’il était délectable de voir une série française qui tient la route et avec des acteurs qui jouent en français, surtout sur une chaine comme ARTE. Ensuite, Frédéric Azémar – créateur de la série – s’est donné du mal pour un résultat dont il n’a vraiment pas à rougir. En effet, les 3 épisodes diffusées hier soir en prime nous ont donné envie de voir le reste de la saison ce qui est vraiment encourageant pour cette phase de lancement.

telemaque, penelope, odysseus, arteAprès, au cours de ces premiers épisodes on assiste à la mise en place des 1ers arcs narratifs, qui seront repris au fil de la saison, et les intrigues proposées tiennent la route. A cela s’ajoute une mécanique « à l’américaine » des climax (une scène de tension/ suspense toutes les 15 min env.) est elle aussi judicieusement utilisée. Par conséquent, notre 1er constat est assez optimiste parce que l’on ne s’ennuie pas mais la vraie question est : Sommes-nous réellement happé par l’histoire, par l’univers, par l’ambiance ?

21008871_20130528142533636.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxxLe jeu des acteurs est bon sans être exceptionnel. On ne saura jamais pourquoi mais les français ont toujours eu du mal avec les scènes intenses. Vous savez, ce genre de scène où 2 persos se font face face, où l’ambiance est tendue, où ils parlent peu et où chaque mot fait mouche, etc….et c’est bien là que la série flanche un peu. On a du mal à croire aux bribes pseudo-menaçantes des protagonistes, idem pour les scènes oratoires ou les grandes déclarations qui nous donnent l’impression de tomber à plat.

odysseus, gladiateur, arte, peplum, arte

En revanche, on leur accorde un très bon point en termes de réalisme, qui est bluffant. Les acteurs sont très crédibles en costumes d’époque, leurs physiques ont été pensés en conséquence (le gladiateur est costaud et le sénateur est bien gras), les scènes de combat tiennent carrément la route même si on ne serait pas contre quelques bras qui volent et autre giclée d’hémoglobine (à la spartanaise quoi!).

Côté audience, le succès ne fût malheureusement pas au rdv. En effet, les épisodes n’ont rassemblé au maximum (épisode 3) que 713 000 spectateurs soit 3,6 PDM ce qui reste assez faible.

combat, odysseus, telemaque, arte, penelope, ithaque

Petite analyse 123 : Tout d’abord, rappelons-nous que le grand public n’associe pas (encore) ARTE comme une chaine à série. Pourtant, cette dernière déploie et investi de plus en plus dans ce type de programme. Ensuite, il n’y a pas eu de plan promo conséquent pour l’annoncer et créer l’envie. Et dernière chose, il y avait du lourd sur les autres chaines donc les conditions optimales n’étaient pas réunies…attendons de voir la semaine prochaine si cette tendance se confirme ou s’infirme !

A titre de comparaison, l’autre grosse série de la chaine « REAL HUMANS, avait réalisé 1,4 M de téléspectateurs lors de la diffusion du pilote, ce qui pour une « petite » chaine comme ARTE était plutôt bon. Avec à peine la moitié, ODYSSEUS devra faire mieux en semaine 2.

Une affaire à suivre donc ;-))

0