Crossing Lines

Tu commences à nous connaître Internaute et tu retrouves aujourd’hui cette rubrique pour découvrir notre avis aiguisé sur les nouveaux programmes. On va ainsi te parler de CROSSING LINES qui a débuté il y a 2 semaines aux USA. Alors OUI, c’est encore une série policière, OUI il y a un casting choral et NON elle n’est pas comme les autres et on va t’expliquer (un peu) pourquoi.

crossing, lines, poster, team, nbc

En effet, cette nouvelle série diffusée sur NBC n’a pas encore séduit le public américain au bout de 3 épisodes (audiences faibles so far) – ce qui ne veut pas dire que la série est mauvaise, bien au contraire. A ce titre, nous allons justement parler de « qualité ». Mais procédons dans l’ordre –  qui est dans cette série ? On a du lourd niveau acteurs US avec l’énigmatique Donald Sutherland (Papa de Kiefer) et encore le torturé William Fichtner (Prison Break, Invasion, Dark Knight, etc). Ensuite, on a d’autres acteurs européens moins connus mais tout aussi talentueux. Sachez ensuite que cette série a vraiment attisé notre curiosité, pour un détail particulier : la tête d’affiche, qui n’est autre que… Marc Lavoine !! (oui oui Internaute, c’est bien le mec des Yeux Revolver).

CROSS2
team, scan, ICC, crossing, lines

 

Du coup, découvrant le pilote on ne vous cache pas qu’on était sceptique et peu enthousiaste et bien voilà que ce cher Marc nous énormément surpris. On se doit de reconnaître que le bougre est terriblement efficace pour son rôle de chef d’équipe de l’unité spéciale du ICC (International Criminal Court), une équipe des meilleurs policiers européens en charge de traquer les criminels agissant à échelle européenne. Aussi, on craignait de le voir jouer en anglais et bien là-aussi, il nous a fait fermer nos bouches suspicieuses. Ainsi, avec notre Marc national à leur tête, la team du ICC poursuit des criminels de haute volée (souvent des meurtriers) à travers l’Europe et il est plaisant de voir une série policière où les décors ne sont pas figés ni répétitifs (commissariat, maison des persos, labos, etc..). Au contraire, CROSSING LINES peut littéralement nous emmener ds 4 pays différents en un seul épisode. De plus, les intrigues et les scènes d’actions ou de suspense sont finement élaborées pour être complexes, versatiles et emplies de confusion (surtout pour nous). Tu l’auras donc compris Ô internaute sériephile, les 1ers épisodes nous ont clairement accrochés et il nous tarde d’en voir plus pour t’en parler d’avantage car notre instinct d’expert nous dit que le meilleur reste à venir !

0