H+ : La série interactive de Bryan Singer

H+ , la série digitale, interactif, bryan singer, onlinel-Series1

Voici un concept digne de notre 21ème siècle car il est visionnaire, moderne et très en phase avec notre époque où tout n’est que technologie. On le doit entre autre à 2 artistes aidés par Bryan Singer, le réalisateur de bon nombre de films de la saga X-MEN afin de produire une série digitale online intitulé H+.

Plutôt que de parler d’entrée de jeu du scénario de cette série insolite, revenons un instant sur les origines de l’incroyable projet.

Génèse

H+ est l’aboutissement d’un travail de longue haleine qui a débuté en 2006. L’idée de base germa dans les têtes de 2 types : John Cabrera (acteur notamment connu pour avoir jouer dans GILMORE GIRLS) et Cosimo De Tommaso. Il leur fallut plusieurs années pour présenter le projet à de nombreux studios cinéma, chaînes de TV et autres sociétés de production. Ce sera finalement Bryan Singer qui s’y intéressa le plus. Le concept reposait sur une idée bien précise : Créer une série avec un très bon scénario, qui tiendrait sur une seule saison, composée de nombreux épisodes très courts (- de 10min), pour ensuite la diffuser massivement et gratuitement online. Singer, trouvant l’idée super novatrice, a donc décidé d’en être producteur et de filer un coup de pouce pour planifier la réalisation.

Ainsi, la série fût tournée à Santiago du Chili sur une courte période de 29 jours avec une bonne cinquantaine de lieux différents. Singer et les 2 créateurs annoncèrent le projet en préparation au Comic-Con de 2011 et sont revenus le présenter l’année suivante. Emballée, la Warner, via sa branche de production digitale, sauta sur l’opportunité pour se charger de la diffusion online grâce à un partenariat conclut avec le géant YouTube.

H+, Singer, série digitale, 123Séries, apocalyspe

L’histoire

Voici le pitch tel qu’il est présenté sur le site officiel – « Dans un futur proche, la technologie révolutionnaire « H+ », développée par la société Hplus Nano Teoranta, permet aux Humains d’être connectés directement et organiquement entre eux, partout dans le monde, via Internet et d’avoir accès au creux de la paume et dans leur corps à une somme d’informations illimitée.
L’Homme est devenu un « Homme connecté ». Mais un bug, inattendu ou provoqué, va sonner la fin de l’Humanité… ou presque. Quasiment décimée, la population mondiale voit s’éveiller un monde nouveau… »

Le synopsis s’avère donc intriguant et follement ambitieux, tout ce qu’il faut pour cultiver le mystère et nous donner d’en savoir plus !

H+, séreie digitale, Bryan Singer, interactif, humain connecté, 123Séries

France vs le reste du monde

Comme évoqué précédemment, la série avait pour vocation d’être diffusée gratuitement sur YouTube afin que le plus grand nombre en profite… ou presque. Tout d’abord, il faut savoir qu’il y a un blocage géographique du contenu dont on ignore les raisons. Autrement dit, le contenu en version originale n’est pas accessible depuis la France mais seulement depuis les pays anglophones rendant la diffusion finalement pas si globale que cela ! Ensuite, le contenu existe aussi en version sous-titrée français et il est visionnable depuis un site spécialement dédié. C’est justement là que le concept, initialement altruiste,  devient pernicieux. Effectivement, les droits de diffusion de l’intégralité du contenu ont été cédés à un grand groupe français : BNP PARIBAS.

H+, we love cinéma, bnp paribas, bryan singer, 123séries

Sur le site en question – savamment intitulé WE LOVE CINEMA – et qui appartient à la corporation française, on vous propose des contenus gratuits mais en quantité limitée, très limitée. Vous pouvez accéder (vraiment) gratuitement à la bande annonce en version sous titrée ainsi qu’aux 3 premiers épisodes et c’est tout. Alors, oui c’est mieux que rien me direz-vous mais si on aime, comment voir les 45 suivants ? Pour cela rien de plus simple, il faut être porteur d’une carte bancaire de BNP PARIBAS de la collection « We Love Cinema ». Comprenez que si vous n’avez pas de compte chez BNPP, autant oublier la série car elle n’existe pas non plus en DVD. Tout le génie et la noblesse de l’idée de départ devient alors obsolète et perd presque tout son intérêt même pour ceux qui ont déjà un compte dans cette banque s’ils n’ont pas pris « la fameuse » carte en question.

Conclusion : Alors que de très beaux concepts originaux sont crées, une partie du monde peut en profiter sans contrepartie de quelque nature que ce soit et les autres doivent s’acquitter de conditions ubuesques. Le plus dommage est que pour ce cas précis, notre cher pays ne s’illustre, une fois de plus, pas dans son bon sens.

Restons positif et consolons-nous en regardant le trailer ainsi que les 3 premiers épisodes.

# TRAILER H+

0